Modes d'emploi
24 élèves du collège du Pays Blanc de Guérande, ont la chance d’y développer leur passion pour la voile avec Olivier Bidard à la barre.

Les 24 élèves du collège du Pays-Blanc participant à l’option voile se retrouvent, chaque jeudi, dirigée par leur professeur d’EPS à la base du CNBPP (Cercle nautique La Baule, Le Pouliguen Pornichet), pour naviguer dans la baie.

Une option voile en 2020

Issus des quatre niveaux du collège, ils deviennent au fil des séances des spécialistes du rappel, du virage de bord et de l’empannage. « Un grand plaisir à chaque sortie », pour Léa, élève de 5e et ses camarades, de retour de près de deux heures de navigation « sous 4 nœuds de vent pour 8 nœuds annoncés avec rafales à 13 nœuds, mais le vent a molli. C’était quand même sympa ! » dit-elle.

Créée en 2001, la section voile, devenue option voile en 2020, est le résultat de l’engagement d’Olivier Bidard, professeur d’EPS et diplômé Brevet d’État de voile. « Nous avons pu monter cette section grâce à la collaboration du CNBPP qui met ses infrastructures à notre disposition, se félicite-t-il. Les élèves naviguent sur des dériveurs Zests ou Open Bics, des catamarans Topaz 16, du super matériel. »

Il est assisté dans sa tâche de formateur par Nicolas Loday, « qui fut entraîneur national, un grand monsieur de la voile qui met son expérience bénévolement au service des jeunes ». Avec son groupe, Olivier Bidard a pu naviguer jusqu’au mois de décembre et est de retour sur l’eau depuis mars. Entre-temps, les séances se déroulaient au collège ou sur le plan d’eau attenant, « avec les voiliers radiocommandés ou en travaillant à partir du Vendée Globe ».

Des séances avec des CM2 volontaires

Cette année, les élèves de 6e souhaitant entrer dans l’option ont été choisis après lettre de motivation et entretien, mais jusqu’à présent « nous organisions avec les CM2 volontaires issus des écoles primaires du secteur une séance sur Optimist nous permettant de tester les premiers acquis en voile ».

Pendant la formation, les élèves sont évalués sur « leurs compétences techniques et leurs aptitudes à naviguer mais aussi leur esprit de solidarité, leur engagement ». Ils apprennent à « effectuer des parcours plus ou moins exigeants, à se situer par rapport au vent, à maîtriser les différentes allures, à développer leur équilibre », dit Olivier Bidard qui suit la flotte sur son puissant canot pneumatique, assurant la sécurité et multipliant les conseils.

Des conseils qui ont déjà permis Il y a quelques années à deux équipages de se qualifier en championnat de France. « Les profs sont géniaux », concluent les élèves après avoir remonté les bateaux à la base nautique.

Les élèves du Collège du Pays Blanc avec à l’arrière du groupe Nicolas Loday et Olivier Bidard, les chevilles ouvrières de l’option voile. | OUEST-FRANCE

Sous le regard des champions

Olivier Bidard et Nicolas Loday ne sont pas uniquement des pédagogues engagés au service des plus jeunes. Ils sont aussi navigateurs de grand talent, et compétiteurs passionnés.

Nicolas Loday a été champion de France, d’Europe et du Monde en 505 et il est le skipper du Grand Soleil 43, voilier de plus de 13 mètres avec comme navigateur Olivier Bidard. À leur palmarès, une victoire au Spi Ouest-France, deux trophées à la célèbre course du Fastnet entre Irlande et Cornouailles, deux victoires finales à l’Ar-Men Race qui emmène les navigateurs de La Trinité vers le golfe de Gascogne, en passant au large de l’île de Sein.

« Nous sommes en osmose avec Nicolas », dit Olivier Bidard au retour de la séance voile avec les jeunes de l’option voile. Ces derniers ont bien de la chance de naviguer sous le regard des deux champions.

Guérande. Quand Eole pousse les collégiens du Pays Blanc

Ne rate plus un évènement près de chez toi,

Inscris-toi à la lettre WiKer !



©2020 Wiker - Tous droits réservés - CGV - Mentions légales