WiKer, le réseau qui bouge ton coin
Modes d'emploi
La revue Celtique est née en 1870 à l’initiative d’un ethnologie parisien Henri Gaidoz. C’est en Allemagne très en avance sur les études celtiques qu’il prend conscience de la nécessité de faire dialoguer les savants intéressés par la permanence des éléments celtiques en Europe

Le premier numéro est emblématique : C’est un Irlandais qui nous incite a comparer les éditions du premier dictionnaire breton le Catholicon vers 1500 : on y croise les mots ael, (ange), affet pe poket (baise luxurieuse !), Avel Gwalarn (Vent de nord ouest), bagig vihan (petit bateau). Tout ces mots écrits différemment selon les manuscrits passionnent les linguistes. Il en est de même de D’arbois de Jubainville, un lorrain qui s’interesse aux noms bretons de l’histoire des Francs