Chemins d'Avenir
Modes d'emploi

Chemins d'Avenir

Culture, Environnement

Pourquoi « Chemins d’avenir » 

            Par ce nom, nous voulons évoquer le fait que nous sommes constamment confrontés à des choix, face à des chemins… et qu’il vaut mieux ne pas choisir une voie sans issue ! Et, à notre avis, les seuls chemins qui conduisent vers un avenir harmonieux sont ceux qui respectent la nature. « Des chemins » qui valorisent nos différences…

            D’autre part, dans nos activités, nous sommes souvent sur les chemins, des chemins qui forment des citoyens conscients et responsables. Parmi nos membres, les jeunes sont nombreux y compris au sein du Conseil d’Administration. Le monde de demain, c’est celui que nous leur imposons, mais c’est aussi celui qu’ils choisissent. Notre association veut favoriser leurs découvertes, leurs connaissances, leur expression afin qu’ils défendent des « Chemins d’avenir ».

 

Un projet reconnu :

            Notre association intercommunale balaie les frontières artificielles. Même si, actuellement, la majorité des adhérents habite Le Gâvre, Vay et Blain, on compte aussi des membres de Plessé, Nozay… et même Paris ! Nous établissons des contacts avec de nombreuses associations et particuliers, et participons à des actions en lien avec les collectivités (collèges de Blain et Nozay, municipalités, Centres de loisirs...)

            Nous sommes soutenus les communes de Le Gâvre, Vay et Blain – principales bénéficiaires de nos actions.

            D’autre part, nous sommes lauréats du concours « Projets Verts 2009» organisé par la revue « Images Doc » et la Fédération « FCPN ».

            Nous  publions un bulletin trimestriel (activités, opinions…)

Un « espace nature », rue du Martrais (Le Gâvre):

            Mme Lebreton a mis à notre disposition un terrain embroussaillé que nous avons partiellement défriché. Ce qui nous a permis de valoriser une mare au-dessus de laquelle s’entraînent nos sportifs, de disposer nichoirs et mangeoires. Nous cultivons une partie de ce terrain (jardin potager, fleurs, espace agricole…) tout en préservant un coin sauvage.

            Les jeunes ont fabriqué des  cabanons (outils, ateliers, toilettes sèches), construit des cabanes dans les arbres… Des parcs clos avec abris en bois permettent un élevage de chèvres en collaboration avec les résidents du Martrais (personnes handicapées), des élevages de volailles…

Un lieu ouvert à la biodiversité et aux relations humaines

 

Ne ratez plus un évènement près de chez vous

Inscrivez-vous à l'agenda de la semaine


©2020 Wiker - Tous droits réservés - CGV - Mentions légales