Modes d'emploi
Écrit juste avant le début de la Seconde Guerre mondiale, le Divertimento pour orchestre à cordes de Bartók jette un regard rétrospectif sur la musique du XVIIIe siècle dont il s’inspire dans sa forme comme dans son esthétique
Quelques dizaines d’années séparent le Double concerto pour violons et orchestre BWV 1043 de Bach de la Symphonie n° 25 de Mozart ; alors que le premier mêle des procédés contrapuntiques typiques du cantor de Leipzig au style italien, le second se détourne franchement de celui-ci pour élaborer un discours « romantique » avant l’heure.\r\n\r\nParis Mozart Orchestra\r\n● Bilal Al Nemr, violon 1\r\n● Renaud Capuçon, violon 2 et direction\r\n● Rebecca Tong, direction\r\n● Claire Gibault, direction\r\n\r\n➜ Jean-Sébastien Bach (1685-1750) / Double concerto pour violons et orchestre en ré mineur, BWV 1043\r\n➜ Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) / Symphonie n°25 en sol mineur, KV 183/173dB\r\n➜ Béla Bartok (1881-1945) / Divertimento pour orchestre à cordes, Sz 113, BB 118.

Ne rate plus un évènement près de chez toi,

Inscris-toi à la lettre WiKer !



©2020 Wiker - Tous droits réservés - CGV - Mentions légales