Modes d'emploi
Une fresque de vingt courtes pièces, à la fois mystiques et sensuelles
Partenaire régulière de Renaud Capuçon en musique de chambre, elle se produit au Festival de Pâques seule en scène, consacrant son récital aux Vingt Regards sur l’Enfant Jésus écrits par Olivier Messiaen en 1944, peu après son retour d’un camp de prisonniers.\r\n\r\nRendue célèbre par les interprétations remarquables de Roger Muraro, cette fresque de vingt courtes pièces, à la fois mystiques et sensuelles, exprime l’extase du croyant, à travers un imaginaire poétique. Le compositeur y invente un style, croisant la tradition et modernité, laissant la part belle aux rythmes enivrants, aux gammes et tonalités nouvelles, entre lesquelles percent des allusions à la liturgie grégorienne et aux chants d’oiseaux.\r\n\r\n➜ Olivier Messiaen (1908-1992) / Vingt Regards sur l’Enfant Jésus

Ne rate plus un évènement près de chez toi,

Inscris-toi à la lettre WiKer !



©2020 Wiker - Tous droits réservés - CGV - Mentions légales