Modes d'emploi
Prenez un compositeur qui célèbre l’enfance dans l’une de ses oeuvres, puis un second, véritable prodige capable d’écrire, en pleine adolesc
Prenez un compositeur qui célèbre l’enfance dans l’une de ses oeuvres, puis un second, véritable prodige capable d’écrire, en pleine adolescence, une symphonie. Ajoutez-y un violoncelliste extrêmement talentueux, à tel point que très jeune, il est déjà soliste et placez le tout sous la direction d’un jeune chef d’orchestre d’ores et déjà de renommée internationale et vous vivrez un concert de haute volée qui respire la jeunesse et prouve que la musique classique est et restera éternellement jeune.\nOn retrouvera donc au programme : Georges Bizet avec Jeux d’enfants, petite suite d’orchestre. Il est sans doute le premier compositeur français à se pencher sur l’enfance, ce en quoi il sera imité par la suite par Fauré, Debussy, Ravel. Ces cinq pièces se montrent pleines de charme et sont orchestrées, comme toujours chez Bizet, avec un goût raffiné. Ce concert met également à l’honneur Edouard Lallo, dont le rôle dans l’écriture de pièces pour orchestres, fut plus important qu’on ne l’a cru. Lalo est un pionnier par la netteté, la couleur et la puissance de l’orchestration émanant de ses compositions. Le Concerto pour violoncelle composé en 1876, est d’une facture et d’une force expressive remarquables, alliant rythmiques déterminantes, thèmes d’essence mélodiques et dialogue serré entre le violoncelle et l’orchestre. Felix Mendelssohn était surdoué puisqu’il composa ses premiers concertos à 13 ans. Si ses Symphonies n° 3, 4 et 5 figurent souvent dans les programmes internationaux, ses deux premières symphonies de jeunesse sont en revanche\nrarement données. Et en particulier la Symphonie n° 1 en utmineur qui sera assurément l’un des grands moments de ce concert. Composée à l’âge de 16 ans, cette symphonie démontre l’incroyable maîtrise orchestrale du jeune prodige.\nPlus qu’un concert, l’assurance d’un grand moment de musique aussi magnifique que jubilatoire.\n\nDirection : Felix Mildenberger\nSoliste Violoncelle : Paul Ben Soussan\n\nPlus d'information sur le site du Quai des Arts

Ne rate plus un évènement près de chez toi,

Inscris-toi à la lettre WiKer !



©2020 Wiker - Tous droits réservés - CGV - Mentions légales