Modes d'emploi
Quand la crise sanitaire a conduit à l’annulation des spectacles en 2020, s’il en est un plus que les autres dont nous avons regretté qu’il ne
Quand la crise sanitaire a conduit à l’annulation des spectacles en 2020, s’il en est un plus que les autres dont nous avons regretté qu’il ne vous soit pas présenté, c’est bien celui-ci. Tant son rapport émotionnel est fort, unique et puissant.\nÉté 1978, dans le sud de l’Italie. Maria, 5 ans et son frère Michele, 9 ans, vivent seuls avec leur mère. Ils voient peu leur père, camionneur. Michele et ses copains trimballent leurs frêles silhouettes et leurs désirs de gosses dans les rues vides de leur village, écrasés par la chaleur. On se chamaille, on joue ! Un jour, Michele perd une course et doit relever un gage : partir seul explorer une maison abandonnée. Il s’exécute, peu rassuré. C’est alors qu’il y découvre un enfant de son âge victime d’un enlèvement mafieux. Il lui apporte à manger et à boire, mais garde sa découverte secrète. Une nuit, le jeune garçon surprend une discussion entre les hommes du village. Aussitôt son imagination galopante se déclenche… Un thriller théâtral, lumineux, captivant et bouleversant démarre alors. Entouré de sa petite bande, Michele nous entraîne au fil d’un parcours haletant et périlleux dans sa découverte du monde des adultes, aveuglés par leur rêve d’une vie meilleure… Le jeu nerveux des interprètes, à la fois personnages, manipulateurs et acteurs, distille le suspense.\nLe spectacle réussit l’équilibre délicat entre mystère, émotion et humour à la fois tendre et piquant. Tout est remarquable et en particulier les marionnettes, merveilleuses et troublantes. Après avoir accueilli Le Meunier Hurlant de ces mêmes artistes parmi les plus inventifs du genre, quel plaisir de vous présenter cette pièce envoûtante, tirée d’un magnifique roman de Niccolò Ammaniti, le Tarantino de la littérature italienne. Inspirée de faits divers réels, cette belle aventure théâtrale s’adresse au coeur comme à la raison, aussi bien aux adultes qu’aux grands enfants. Un spectacle à ne pas rater.\n\nAdaptation, mise en scène et scénographie :\nMartial Anton et Daniel Calvo Funes\nAvec : Daniel Calvo Funes, Isabelle Martinez ou\nAlexandra Mélis, et Frédéric Rebiere\nCréation marionnettes et accessoires : Daniel\nCalvo Funes\nConstruction décor : Michel Fagon\nCréation lumière : Martial Anton et Thomas\nCivel\nTravail sonore : Martial Anton (mixages et\nambiances) et Daniel Calvo Funes (choix des\nchansons)\n\nPlus d'information sur le site du Quai des Arts

Ne rate plus un évènement près de chez toi,

Inscris-toi à la lettre WiKer !



©2020 Wiker - Tous droits réservés - CGV - Mentions légales