Modes d'emploi
(Fractale : figure mathématique dont le tout est semblable à une de ses parties, que l’on ne peut pas toujours prévoir ou contrôler).\nÀ partir
(Fractale : figure mathématique dont le tout est semblable à une de ses parties, que l’on ne peut pas toujours prévoir ou contrôler).\nÀ partir de cette idée plutôt abstraite, voici un spectacle qui offre une vraie lueur d’espoir face à l’inquiétude pour l’avenir de notre planète. Le langage acrobatique qui y est développé sonde la place de l’homme dans un environnement (sur)naturel où les choses ne disparaissent pas complètement mais se transforment constamment. Le changement inquiète parfois, mais il est également souvent un formidable moteur d’espoir et de courage pour agir.\nDans un décor onirique - un arbre suspendu dans les airs, des cordes tombées du ciel, un tapis de lentilles corailles– les 5 interprètes explorent acrobatiquement le rapport de l’être humain à une nature toujours évolutive. Tour à tour, leurs corps souples s’enroulent, se confrontent et se confondent. Dans une mise en scène très chorégraphiée, les personnages jonglent avec la matière dans de délicats équilibres pour mieux bousculer l’ordre des choses. Les performances circassiennes éblouissantes sont au service d’un univers poétique envoûtant. Acrobaties aériennes, portés, équilibres, chutes s’enchaînent dans une constellation faite d’éléments sortant de terre, suspendus ou pendulaires : robe-parachute en apesanteur, cordes-lianes. Une splendide création lumière sculpte un rapport émotionnel fort entre le public et les artistes.\nAu sein de Libertivore, Fanny Soriano explore dans un travail corporel mêlant cirque et danse les relations entre la Nature et la Nature Humaine, comme dans Phasmes accueilli la saison dernière à Quai des Arts.\n\nÉcriture, mise en scène : Fanny Soriano\nRegard chorégraphique : Mathilde Monfreux et\nDamien Fournier\nInterprétation : Kamma Rosenbeck, Nina Harper,\nVoleak Ung, Vincent Brière, Léo Manipoud\nMusique Grégory Cosenza\nCréation lumière : Cyril Leclerc\nScénographie : Oriane Bajard et Fanny Soriano\n\nPlus d'informations sur le site du Quai des Arts

Ne rate plus un évènement près de chez toi,

Inscris-toi à la lettre WiKer !



©2020 Wiker - Tous droits réservés - CGV - Mentions légales