Modes d'emploi
Dans un mois jour pour jour, le Festival de musique 100% gratuit fera son grand retour dans les rues de Thiers ! Nous avons hâte de partager ces trois jours de fête musicale avec vous !

Après deux années de silence, la 23ème édition de la Pamparina se prépare activement. Evénement culturel incontournable de la Ville de Thiers, du territoire de Thiers Dore et Montagne, qui rayonne sur la région Auvergne Rhône Alpes et au-delà, ce rendez-vous 100% gratuit proposera trois jours de musique, en associant talents musicaux locaux, régionaux et artistes de renommée nationale et internationale. Un festival gratuit, qui fédère habitants, bénévoles, associations, équipes techniques, partenaires… autour d’un même objectif : faire la fête ! 

 

Outre la gratuité du festival, accessible donc à toutes et à tous, c’est aussi le lieu qui se veut unique. La Pamparina investit les rues, ruelles et places du centre-ancien de la ville et permet ainsi d’apprécier la musique, de découvrir ou redécouvrir le patrimoine riche de la cité coutelière, de faire une pause gourmande dans les nombreux restaurants et food-trucks présents pour l’occasion…

 

Focus sur la programmation 2022 🌞

 

Vendredi 8 juillet.

Retrouvez, en déambulation, dès 18h dans les rues du centre-ville, la techno-acoustique de Bass Tong (Nantes) et la joyeuse bande d’amis de la Batucadag (Clermont-Ferrand), passionnés de musique brésilienne. Côté scène St-Genès, se succéderont tour à tour dès 20h le gagnant du tremplin de Courpière, « Melvin dans les nuages » (chanson française, Saintes) et « Armoni » (électro-acoustique), lauréat des Inouïs du Printemps de Bourges 2022. Côté scène Chastel, Delgrès (blues créole), de la Guadeloupe et de Paris, et Kimberose (soul-funk, Paris), tête d’affiche du festival, nous promettent des shows pleines de surprises.

 

Samedi 9 juillet.

Dès 11h, « Brésil Volcanique » (batucada, Clermont-Ferrand) et « Fanflures Brass Band » (fanfare festive, Toulouse) déambuleront dans les ruelles thiernoises. La scène Verdun fera son apparition, dès 15h, en présentant « Brin de Lune » (musiques du monde, Clermont), « An Eagle In Your Mind » (Folk-Rock, Brioude) et « Plastic Party de Lechapus » (électro, Nantes). Trois styles, trois ambiances ! Scène St-Genès, à partir de 18h, la talentueuse « Illustre » (hip-hop, Clermont),  l’inspiré « The Doug » (rap, Clermont) et les énergiques de « Rouquine » se produiront tour à tour. Enfin, du côté de la place Chastel, retrouvez le groupe britannique aux 30 millions d’albums vendus, « Leee John Imagination » et l’hommage à Céline Dion, « Céline et Moi » (Paris). 

 

Dimanche 10 juillet.

La fête continue dans les rues, avec « Fanflures Brass Band » (voir plus haut), et « Les Po’Bys » (fanfare jazz, St-Etienne). Sur la scène Verdun, place à la pop, avec « Delkoya » de Vichy et « Belfour » de Clermont-Ferrand.  Place St-Genès, ce sera jazz avec « The Entropy Paradox » (Lyon), à 16h, suivi du flamenco progressif « Opal Ocean » (Nouvelle-Calédonie, Nouvelle-Zélande), et du rock agricole des « Flying Tractors », de Clermont-Ferrand. Pour finir en beauté, direction Chastel, avec dès 18h « Kalika » (chanson pop, Paris) et « Jive Me » (electro-swing vintage) de Bordeaux, pour un concert de clôture qui s’annonce… bouillant ! 

 

Autour du festival 💥

La Pamparina, c’est aussi une scène ouverte, rue Conchette, avec de nombreux groupes qui se succèderont samedi et dimanche. Le théâtre La Cie Fidelio investira quant à lui la place du Pirou, samedi et dimanche à 11h, pour sa nouvelle création « La Bête du Gévaudan ». L’association « la Pièce du Fond » proposera place Mercière un espace électro-lounge les trois jours. Une ballade narrative avec l’association IEO et le Cercle Occitan du Pays Thiernois sera proposée dimanche à 10h30 depuis l’Orangerie… Et sans oublier, les nombreuses associations, commerces, qui proposeront ici et là des animations. 

 

Demandez l'affiche de la Pamparina !   ✨✨
Pour sa réalisation, la Ville de Thiers a fait appel à l’artiste peintre franco-belge Benjamin Spark. Son travail s’inspire librement de la culture populaire et des personnages de bandes dessinées. L’artiste a créé son propre style au carrefour du pop art et du graffiti. Son univers pictural fait référence à des artistes comme Lichtenstein, Warhol et Basquiat, ainsi qu’à des paroles de chansons, des logos de marque, des jeux vidéo, des dessins animés et des couvertures de magazines. Il nous fera l’honneur de sa présence lors de l’inauguration du festival, le vendredi 08 juillet à 19h30 sur la terrasse de l’Hôtel de Ville.  

 

Retrouvez toutes les infos dans le programme à feuilleter et sur le site www.ville-thiers.fr