Modes d'emploi
Après une réouverture toute savenaysienne, le 15 prend le large pour deux semaines avec le collectif d’artistes morbihannaises 56maises ! Une virée vers un élément fort en esthétique et en symbolisme : la vague… à travers la peinture, la photographie et les collages. Oeuvres individuelles et compositions collectives se marient pour un voyage singulier et “impressionnant” ! Une journée de rencontre avec les artistes est prévue le dimanche 27 juin et se terminera par une création à 6 mains en présence du public.

LE COLLECTIF 56MAISES

Boisson Aurelia

Vagues, filets, amarres ou voiles de bateau, l'artiste évoque l'univers marin au travers d’oeuvres en technique mixte. Elles fonctionnent par strates incluant différents matériaux comme des morceaux de journaux ou d'anciennes cartes postales à la peinture pour incarner cette « mémoire de paysage ». Les images se superposent créant des rapprochements poétiques. Dans sa série « Effet mer » elle propose un océan tumultueux de peinture où se dévoilent des images d'anciens marins, des cartes marines, des scènes de pêches. Ils sont des résonances, des échos qui activent les niveaux de mémoire sur le support, en fixant et faisant bouger à la fois les superpositions des temps, présent, passé, et futur.

" L'imagination se nourrit d'images le long du chemin." - Léonord Fini

Cassien Émilie

" Pour moi, peindre ce n'est pas simplement représenter mais aussi signifier et dévoiler des instants éphémères tels que des moments de grâce et sitôt disparus la minute d'après." E. Cassien 

Paysages énigmatiques, lumière et reflet, le monde que peint Emilie Cassien est comme suspendu dans le temps, étrangement onirique. Entre deux infinis, figé dans l'instant. Elle travaille à l'huile pour sa précision et sa transparence. Dans certaine de ses oeuvres la brume estompe les limites tout en dévoilant le paysage dans une sorte de vibration. Cette vibration engendre des pensées qui se multiplient, des réflexions illimitées se poursuivant à l’infini. Emilie Cassien aborde le paysage comme un espace mental. Du visible au ressenti elle fige l'instant, nous invite à la méditation. 

“Il n'y a rien de plus réellement artistique que d'aimer les gens.” -  Vincent Van Gogh

Gimeno Annie

Prisent dans un reflet, sous angle singulier, à travers le prisme de l'eau, les photographies ne sont plus la restitution du paysage observé mais le fruit d'un cadrage artistique. Plus qu'un simple effet de miroir le reflet devient la source de la composition. Il apporte de la profondeur, travail le flou, produit des déformations et par la même nous livre du mystère. Annie Gimeno découpe le réel, le retourne, nous livre des négatifs et suggère la vibration dans une interprétation des formes artistiques toute singulière. Elle capture les détails, nous dévoile une image vue au travers du prisme de reflets « son monde à l'envers ».

« Tu ne prends pas une photographie, tu la crées » - Ansel Adams

 

EXPOSITION AU 15 BOULEV’ARTS DE LA LOIRE

L'impression est l'action par laquelle une chose appliquée sur une autre y laisse une empreinte comme l'impression d'un cachet sur la cire. En peinture, l’impression est la couche d’apprêt blanc qui précède la mise en oeuvre de la peinture à l'huile. La photographie est quant à elle la technique permettant de fixer des images sur une surface, grâce à la lumière. C'est également l'effet qu'une cause quelconque produit dans le coeur ou dans l'esprit, dont tout un mouvement pictural porte le nom. 

Le mot vague quant à lui évoque la notion de flou, brumeux. “Le flou ne cesse de questionner notre perception et notre représentation du monde et de les relancer, comme s’il recélait ou énonçait une promesse. » - PU Pau et Pays de l’Adour - Rhétoriques des Arts, VII (1999). Mais il est aussi cet élément de la nature qui émane des océans pour en dévoiler sa puissance. La vague est un élément en perpétuel mouvement, aux formes diverses et variées, aux couleurs et aux textures tout aussi singulières changeant suivant le temps, la lumière, les saisons. 

Avec l’exposition « Impressions Vagues », chaque artiste avec sa propre sensibilité nous livrent ses lectures du vague et des vagues entre représentation, perception et sensation.

[texte écrit en collaboration avec le collectif 56maises]

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Les horaires d’ouverture du 15 sont les suivants :

  • Mercredi : 10H-13H/15H-19H
  • Vendredi : 15H-19H
  • Samedi : 10H-13H/15H-19H
  • Dimanche : 10H-13H/15H-17H

L’entrée est libre. Votre participation revient exclusivement à soutenir les activités de l’association.

L’ensemble des mesures sanitaires et recommandations officielles sont respectées.

Cet évènement est organisé par

Ne rate plus un évènement près de chez toi,

Inscris-toi à la lettre WiKer !



©2020 Wiker - Tous droits réservés - CGV - Mentions légales