Modes d'emploi
La crème des talents européens, sortis des meilleurs conservatoires
Entre l’Octuor de Mendelssohn et celui de Bruch s’est écoulé quasiment un siècle. Composé en 1825, le premier est un coup de maître de la part d’un tout jeune homme, et crée le genre en même temps qu’il en donne un modèle plus ou moins indépassable. Le second est écrit par Max Bruch au soir de sa vie et apparaît comme l’hommage du compositeur octogénaire à la musique romantique allemande en général et à Mendelssohn en particulier.\r\n\r\n● Renaud Capuçon, violon et direction\r\n● Fanny Robilliard, violon\r\n● Raphaëlle Moreau, violon\r\n● David Petrlik, violon\r\n● Eva Zavaro, violon\r\n● Guillaume Chilemme, violon\r\n● Thomas Lefort, violon\r\n● Edgar Moreau, violoncelle\r\n● Aurelien Pascal, violoncelle\r\n● Justine Metral, violoncelle\r\n● Yan Levionnois, violoncelle\r\n● Caroline Sypniewsky, violoncelle\r\n● Lahav Shani, piano\r\n\r\n➜ Gérard Caussé, alto\r\n➜ Adrien La Marca, alto\r\n➜ Béatrice Muthelet, alto\r\n➜ Violaine Despeyroux, alto\r\n➜ Gabrielle Lafait, alto.

Ne rate plus un évènement près de chez toi,

Inscris-toi à la lettre WiKer !



©2020 Wiker - Tous droits réservés - CGV - Mentions légales