Modes d'emploi
Que se passe-t-il dans la tête d’un enfant qui fuit la guerre ? C’est la question qui traverse ce récit sur les thèmes de l'exil et l'enfance.
Que se passe-t-il dans la tête d’un enfant qui fuit la guerre ? C’est la question qui traverse ce récit sur les thèmes de l'exil et l'enfance. Sujet délicat, mais porté avec finesse par Nadia Nakhlé.\n\nUn jour, la décision a été prise : Amel (« espoir » en arabe), orpheline de 12 ans élevée par ses grands-parents, partira. Elle échappera à la barbarie et elle sera heureuse. Il n‘est pas ici question de choix : son pays, la Syrie, est en guerre. Pour Amel, partir signifie oublier la guerre et reprendre le chemin de l’école. Nous suivons Amel dans ce long voyage vers l’inconnu et revenons sur son passé et ses souvenirs. Malheureusement, rien ne se déroulera comme prévu. A la frontière, Amel perd la famille qui l’accompagne. L‘enfant se retrouve seule et rencontre Bacem, un ancien soldat et musicien joueur de oud. L’enfant se lie d’amitié avec le soldat. Ensemble, ils traverseront la douleur de l’exil et apprendront à se reconstruire.\n\n à partir de 12 ans\n\n\nDistribution:\nAuteure, texte, dessin, mise en scène : Nadia Nakhlé \nD'après le roman graphique éponyme\nCompositions, oud : Mohamed Abozekry\nPiano : Ludovic Yapoudjian \nComédiennes, chanteuses : Mayya Sanbar et Negar Hashemi\nSound design et régie son : Stéphanie Verissimo \nCréation lumière et régie générale : Gaëlle Fouquet \nAssistant lumière et régie : Lorenzo Marcolini \nScénographie et costumes : Ahlame Saoud \n\nUn spectacle Pôle musique et danse en Loire-Atlantique

Ne rate plus un évènement près de chez toi,

Inscris-toi à la lettre WiKer !



©2020 Wiker - Tous droits réservés - CGV - Mentions légales