Modes d'emploi
Prestation tapageuse, Barouf nous ramène à nos propres instincts en mettant en avant la complexité des rapports humains à travers l'approche parfois difficile de l'autre.Spectacle chorégraphié par Jean-Charles GIL, danseur étoile interprête de Béjard, Barychnikov ou encore Forsythe...\r\n\r\nSur scène, deux danseurs masculins (Jorge Calderon et Simon Kuban) offrent une représentation criante de vérité. La dualité prend tout son sens et se décline sous différents aspects : discorde, conflit, mésentente, jalousie, envie, dualité, domination, rivalité, désordre, réconciliation, tendresse, apprivoisement, ordre, besoin mutuel, entraide, entente, passion... Un combat soutenu dans lequel apparaît une troisième entité sublimant cette dualité : SPIKY The Machinist, compositeur et arrangeur, propose une performance "live".\r\nSur scène, il interagit avec les danseurs créant une musique sensiblement changeante selon les improvisations. Ses percussions, puissantes, nous ramène à quelques uns de nos instincts primaires. Le tout soutenu par une composition contrastée mêlant finesse, agressivité, gravité ou encore légèreté. L'alchimie opère. Place au bordel, au désordre... au BAROUF !\r\n\r\nAu 6MIC.
Prestation tapageuse, Barouf nous ramène à nos propres instincts en mettant en avant la complexité des rapports humains à travers l'approche parfois difficile de l'autre.Spectacle chorégraphié par Jean-Charles GIL, danseur étoile interprête de Béjard, Barychnikov ou encore Forsythe...\r\n\r\nSur scène, deux danseurs masculins (Jorge Calderon et Simon Kuban) offrent une représentation criante de vérité. La dualité prend tout son sens et se décline sous différents aspects : discorde, conflit, mésentente, jalousie, envie, dualité, domination, rivalité, désordre, réconciliation, tendresse, apprivoisement, ordre, besoin mutuel, entraide, entente, passion... Un combat soutenu dans lequel apparaît une troisième entité sublimant cette dualité : SPIKY The Machinist, compositeur et arrangeur, propose une performance "live".\r\nSur scène, il interagit avec les danseurs créant une musique sensiblement changeante selon les improvisations. Ses percussions, puissantes, nous ramène à quelques uns de nos instincts primaires. Le tout soutenu par une composition contrastée mêlant finesse, agressivité, gravité ou encore légèreté. L'alchimie opère. Place au bordel, au désordre... au BAROUF !\r\n\r\nAu 6MIC.

Ne rate plus un évènement près de chez toi,

Inscris-toi à la lettre WiKer !



©2020 Wiker - Tous droits réservés - CGV - Mentions légales