Modes d'emploi
Théâtre.\n\nMêlant fiction et réflexion politique et sociologique, Akila – Le Tissu d’Antigone évoque une France post-attentats et le quotidi
Théâtre.\n\nMêlant fiction et réflexion politique et sociologique, Akila – Le Tissu d’Antigone évoque une France post-attentats et le quotidien de jeunes dans les quartiers populaires. Une pièce sans concession en prise avec l’actualité récente, de l'autrice du Fils accueilli en 2019 à La Maison du Théâtre.\n\nAvec sa nouvelle création, Marine Bachelot Nguyen poursuit son exploration du monde qui est le nôtre et s’attache à des sujets actuels, à savoir la radicalisation religieuse, la discrimination et le sentiment de citoyenneté. Des sujets que l’autrice-metteuse en scène aborde sous la forme de la tragédie en s’inspirant d’Antigone et du poids de l’héritage familial. L’histoire nous entraîne ainsi dans un lycée où, suite à un attentat, une minute de silence est observée dans la cour de l’établissement. Une minute de silence contrariée par une jeune fille qui décide alors de poser sur sa tête, un foulard. Ce geste provoque le malaise au sein de la communauté scolaire, d’autant que l’élève en question est la sœur d’un des terroristes coupables de l’attentat… Se basant sur une scénographie sobre et épurée, cette fiction politique convie le public à s’interroger sur l’état de notre démocratie.\n\nLUMIÈRE D’AOÛT\n\nMARDI 12 JANVIER À 19H30\nLe Stella / 1h50 / 13 euros

Ne rate plus un évènement près de chez toi,

Inscris-toi à la lettre WiKer !



©2020 Wiker - Tous droits réservés - CGV - Mentions légales