Modes d'emploi
Le Musée du Vieil Aix propose une promenade dans la ville d'Aix et ses abords immédiats, à une époque où la campagne est toute proche et très présente dans le paysage aixois.\n\nPlus de quatre-vingt oeuvres du XIXe siècle et de la première moitié du XXe siècle ont été sélectionnées dans le fonds du musée. S'y ajoutent des acquisitions récentes et une douzaine d'oeuvres issues, elles, des collections du Musée du Pavillon de Vendôme. Toutes dévoilent d'attrayantes vues d'Aix: rues, places, fontaines, monuments, éléments d'architecture et bâtiments, pour certains disparus. \n\nA travers les oeuvres peintes de petits maîtres aixois tels Louis-Gautier, Ravaisou, Niollon, Ducros, Milon, Guiran, E. Malbos, Devouassoux, Loustaunau, Mailhe, Coste-Linder, ou encore G. Laurin et A. Marchand, et les reliefs en terre cuite de Gondran, retour sur la ville ancienne et ses quartiers, ainsi que sur la campagne environnante, avant les grandes transformations de la fin du XXe siècle.\n\nIl se révèle aussi à foison dans les collections du musée, où il se décline surtout, avec une palette infinie de couleurs, sur les textiles et costumes provençaux. Il est encore, bien sûr, le décor privilégié des pièces de céramique et de divers objets de la vie quotidienne. Porteur de symboles, au centre de nombreuses légendes, le motif végétal, qu'il soit parfaitement réaliste ou bien imaginaire et totalement fantaisiste, réserve de nombreuses surprises.\n\nVisites commentées :\n▶ Les 6 et 20 janvier à 15h (sur réservation (04 42 91 89 78 ou vignesn@mairie-aixenprovence.fr / ripollc@mairie-aixenprovence.fr)
Le Musée du Vieil Aix propose une promenade dans la ville d'Aix et ses abords immédiats, à une époque où la campagne est toute proche et très présente dans le paysage aixois.\n\nPlus de quatre-vingt oeuvres du XIXe siècle et de la première moitié du XXe siècle ont été sélectionnées dans le fonds du musée. S'y ajoutent des acquisitions récentes et une douzaine d'oeuvres issues, elles, des collections du Musée du Pavillon de Vendôme. Toutes dévoilent d'attrayantes vues d'Aix: rues, places, fontaines, monuments, éléments d'architecture et bâtiments, pour certains disparus. \n\nA travers les oeuvres peintes de petits maîtres aixois tels Louis-Gautier, Ravaisou, Niollon, Ducros, Milon, Guiran, E. Malbos, Devouassoux, Loustaunau, Mailhe, Coste-Linder, ou encore G. Laurin et A. Marchand, et les reliefs en terre cuite de Gondran, retour sur la ville ancienne et ses quartiers, ainsi que sur la campagne environnante, avant les grandes transformations de la fin du XXe siècle.\n\nIl se révèle aussi à foison dans les collections du musée, où il se décline surtout, avec une palette infinie de couleurs, sur les textiles et costumes provençaux. Il est encore, bien sûr, le décor privilégié des pièces de céramique et de divers objets de la vie quotidienne. Porteur de symboles, au centre de nombreuses légendes, le motif végétal, qu'il soit parfaitement réaliste ou bien imaginaire et totalement fantaisiste, réserve de nombreuses surprises.\n\nVisites commentées :\n▶ Les 6 et 20 janvier à 15h (sur réservation (04 42 91 89 78 ou vignesn@mairie-aixenprovence.fr / ripollc@mairie-aixenprovence.fr)

Ne rate plus un évènement près de chez toi,

Inscris-toi à la lettre WiKer !



©2020 Wiker - Tous droits réservés - CGV - Mentions légales