Modes d'emploi
Orient'Action a une très bonne nouvelle pour les salariés ayant connu une difficulté dans leur parcours professionnel et pour les demandeurs d'emploi. Après un bilan de compétences pour mettre en forme leur projet, ils pourront bénéficier d'un abondement sur leur compte personnel de formation.

Accident du travail ou maladie professionnelle : de nouveaux droits à la formation pour les victimes.

Voici les précisions communiquées par l'Assurance Maladie

"La personne victime d'un accident de travail ou d'une maladie professionnelle peut bénéficier d’un abondement sur son compte personnel de formation (CPF), c'est-à-dire d’un complément d'heures de formation. Précisons que cette disposition ne s’applique qu’à la personne dont le taux d’incapacité permanente égale ou supérieure à 10 % lui a été notifié à compter du 1er janvier 2019 par sa caisse d’assurance maladie. Le montant de l’abondement est fixé à 7 500 euros maximum.

L’utilisation de cet abondement peut être fractionnée : il peut donc être mobilisé en plusieurs fois, dans le cadre de la création de plusieurs dossiers de formation, dans un délai maximum de 2 ans à compter de la date de notification de rente communiquée par la caisse d’assurance maladie.

En pratique, pour demander l’utilisation de ces droits de formation, il convient de se connecter sur moncompteformation.gouv.fr, et de vérifier que l’on répond aux conditions précisées sur le site, notamment :

  • avoir reçu la notification de rente communiquée par la caisse d’assurance maladie ;
  • avoir capitalisé 1 euro minimum sur son compte CPF ;
  • avoir identifié la formation souhaitée ;
  • avoir une attestation de son conseiller en évolution professionnelle (CEP) (1)."

Cette actualité est rédigée par

Ne rate plus un évènement près de chez toi,

Inscris-toi à la lettre WiKer !



©2020 Wiker - Tous droits réservés - CGV - Mentions légales