Modes d'emploi
Découvrir Plessé, ses habitants, ses animations, ses associations, ses commerçants, ses actualités... Bref, sa vie !

Au lendemain de la journée mondiale de la vue, et dans le cadre des rencontres avec les commerçants de la commune, j'ai échangé avec Elodie. Près de la moitié des habitants porte des lunettes et c'est sûrement chez elle qu'ils les choisissent.

Questions :

Plessé optique c'est plus que des lunettes ?

Plessé Optique c'est un commerce de proximité ouvert il y presque 6 ans maintenant, qui regroupe plusieurs activités mais principalement la délivrance d'équipements optiques (lunettes, lentilles, lunettes de soleil, masques de ski, étuis à lunettes, produits lentilles...).

Mais les clients peuvent aussi y déposer et récupérer des colis via la plateforme Mondial Relay. Elodie propose aussi un dépôt pressing avec deux passages par semaine (mardi et vendredi).
Avec Mondial Relay, elle récupère également les dosettes usagées Nespresso, et en ce moment jusqu'au 13 décembre les piles usagées pour le Téléthon.
De plus Plessé Optique c'est de la livraison et des ventes à domicile et en maison de retraite, en fonction des besoins et des possibilités de chaque client. Elodie peut aller jusqu'à Redon et même Nantes, en fonction de la demande.

C'est facile de travailler seule en boutique ? 

"Et bien oui et non...
Oui car les clients n'ont affaire qu'à moi, je connais chaque dossier, je me rappelle les différentes demandes, les réglages que j'ai fais sur les lunettes, je pense que c'est agréable pour les clients de voir la même personne pour leurs diverses demandes.

Non pour d'autres raisons...
Être seule signifie gérer tout toute seule : commandes, montages, livraisons, le 1/3 payant avec les mutuelles, la comptabilité, les vitrines, les rendez-vous avec les fournisseurs,... "Si j'essaie de poser les rendez-vous en maison de retraite sur sa pause déjeuner pour éviter de fermer la boutique, ce n'est pas forcément toujours possible et il arrive que la boutique soit fermée quand je livre à domicile".

Sans parler de l'humain : "être malade ou avoir des besoins personnels pour la famille est plus compliqué, car devoir fermer le magasin est de la perte pure quand on est seule".  Il lui est arrivé d'emmener sa fille malade au magasin pour ne pas fermer.

Etre à son compte est agréable mais engendre aussi beaucoup de stress et de gestion d'activités diverses qu'on ne voit pas et qu'on imagine pas quand on passe la porte du magasin.

Plessé, pour toi, c'est...

"C'est tout d'abord des relations avec l'ESDP, car mon mari y était gardien de but, un temps, et c'est grâce au foot que j'ai connu l’existence de ce local et que j'ai pu ouvrir ma boutique. Puis c'est devenu des relations amicales avec les commerçants, des relations chaleureuses et conviviales avec beaucoup de mes clients, je vois les enfants grandir, car il y en a que j'ai connu il y a 6 ans déjà, c'est agréable."

Un dernier mot ?  

"N'hésitez pas à passer la porte de vos commerçants et artisans locaux, Plessé est une ville pleine de ressources et où l'on peut facilement trouver beaucoup de biens et de services. Si cette ville est vivante et fourmille de projets, d'associations, c'est grâce à chaque choix des habitants de vouloir faire vivre le tissu commercial et associatif local et pour cela je les en remercie !"

Cette actualité est rédigée par

Ne rate plus un évènement près de chez toi,

Inscris-toi à la lettre WiKer !



©2020 Wiker - Tous droits réservés - CGV - Mentions légales