Modes d'emploi
Les résultats des analyses, effectuées par le laboratoire Inovalys, sont supérieurs au seuil de sécurité sanitaire de la zone de Pont-Mahé à la pointe de Chémoulin.

Les résultats des analyses, effectuées par le laboratoire Inovalys de Nantes le 14 mai 2020 au titre du réseau de surveillance phytoplancton et phycotoxines, sont supérieurs au seuil de sécurité sanitaire, dans la presqu’île guérandaise.

La Direction départementale des territoires et de la mer informe que la pêche maritime professionnelle, le ramassage, le transport, le stockage, l’expédition, la vente et la commercialisation des moules de taille marchande, ainsi que le pompage de l’eau de mer à des fins aquacoles, provenant du domaine public maritime, sont interdits dans la zone de la baie de Pont-Mahé et de la pointe de Merquel au port de La Turballe.

Le travail sur les cultures reste autorisé

Les huîtres provenant du traict de Pen bé sont impropres à la consommation. Il en va de même pour les moules et les coques provenant de la zone entre le port de La Turballe et la Govelle, jusqu’à la pointe de Chémoulin.

La pêche de loisir de tous les coquillages est interdite dans les zones susvisées.

Le travail sur les concessions de cultures marines reste autorisé. Les bons d’enregistrement concernant le transport et le transfert des coquillages concernés, provenant des zones mentionnées au présent arrêté, sont suspendus pendant la durée de l’interdiction.

Ne sont pas concernés par cette suspension, le transport et le transfert de « naissain », le naissain ne pouvant, par nature, être destiné à la consommation humaine.

Ne rate plus un évènement près de chez toi,

Inscris-toi à la lettre WiKer !



©2020 Wiker - Tous droits réservés - CGV - Mentions légales