Modes d'emploi
La Presqu’île, naturellement. Le collectif citoyen, baptisé Groupe de nettoyage en presqu’île de Guérande, pointe du doigt l’ex-décharge au bord de La Baule, qui est l’ancienne décharge sauvage de la ferme du Casino, avec des restes peu ragoûtants.

En 2019, un groupe citoyen de ramassage de déchets s’est constitué à Guérande. Ce collectif, composé de bénévoles soucieux de la qualité de vie sur la presqu’île de Guérande », ​a décidé de se réunir autour d’une idée commune : Rendre propre des lieux sauvages souillés par les déchets issus des mauvais comportements de certains citoyens ( dépôts sauvages, restes de pique-nique, emballages jetés ici et là… ) ».

Lors de ses opérations de nettoyage, l’équipe a découvert, avec écœurement, l’ancienne décharge sauvage de la ferme du casino, dite décharge des Floralies, la mal nommée », située sous et à côté de la route départementale 192, sur le territoire de la commune de Guérande, aux confins de la commune de La Baule. Certains élus connaissent bien ce dossier, délaissé depuis des dizaines d’années par différents municipes. Des réunions ont eu lieu entre le collectif et les élus, avant les élections municipales et depuis ». Le 9 février 2021, une nouvelle rencontre a permis aux élus présents de décider de saisir un cabinet d’études pour lancer des investigations de terrain ».

Le collectif estime : Quiconque arpente ce secteur de désolation découvre la nature des déchets enfouis ( déchets médicaux de l’ancienne polyclinique de la Forêt de La Baule, déchets inertes variés d’entreprises du bâtiment, déchets polluants multiples… ).​L’inventaire est tout sauf poétique : des bidons d’huile de vidange, des matériaux de plomberie, les inévitables déchets médicaux de la polyclinique de la Forêt, des sacs plastiques, des polluants de toutes sortes qui donnent des couleurs improbables aux jus et aux eaux dans lesquelles ils baignent…

La Baule

« Un dossier à suivre dans les meilleurs délais »

Frédéric Bizeul, Laurent Boulo, Paul Guiheneuc et Sébastien Levesque, membres très actifs du collectif, dénoncent des pratiques multiples : Particuliers, entreprises, communes du territoire de Cap Atlantique ont comblé et souillé ce secteur cadastré en site classé des marais salants, aux confins de La Baule et jouxtant l’étier du Pouliguen.

Pour eux, en 2021, il n’est plus acceptable d’en différer le traitement ou d’oublier ce dossier hérité du passé. Notre collectif se souciera de suivre avec constance, motivation et détermination l’évolution favorable de ce dossier, dans les meilleurs délais ». La qualité des eaux, le sous-sol et l’identité du territoire ne doivent plus souffrir d’une image altérée par des habitudes du passé.

 

Pour le collectif, la décision des élus et l’action efficace qui doit en découler reflètent un signe fort de l’engagement écologique et environnemental de cette nouvelle mandature communale et intercommunale.

La mairie et Cap Atlantique sont saisis du dossier et devraient agir prochainement, c’est tout ce que souhaite le collectif…

Contact sur Facebook : groupe de nettoyage en presqu’île de Guérande

 

Ne rate plus un évènement près de chez toi,

Inscris-toi à la lettre WiKer !



©2020 Wiker - Tous droits réservés - CGV - Mentions légales