WiKer, le réseau qui bouge ton coin
Modes d'emploi
Les laboratoires CELTIC-BLM et TEMPORA organisent, dans le cadre du Diplôme d'études celtiques (DEC), une journée d'étude intitulée "Pays celtiques et Afrique subsaharienne : les sources orales au secours de l'histoire".

L’écriture de l’histoire est en effet majoritairement basée sur des sources écrites, émanant de ceux qui détiennent le pouvoir, qu’il soit politique, économique ou intellectuel. Mais ne doit-on pas aussi prendre en considération l’histoire telle que racontée par les peuples qui l’ont vécue ?

Durant cette journée d'étude, des chercheurs proposeront leurs réflexions sur l’apport des sources orales dans l’écriture de l’histoire des pays celtiques et d’Afrique subsaharienne francophone.

Avec la présence exceptionnelle d'Ibrahima Thioub, historien et ancien recteur de l'université Cheikh Anta Diop à Dakar, et de Jérémie Nguessan Kouadio, sociolinguiste et ancien doyen de l'UFR Langues, littératures et civilisations de l'université de Cocody à Abidjan.

La manifestation, ouverte au public et gratuite, se tiendra le mercredi 28 septembre de 9h30 à 17h à la Maison des Sciences de l'homme en Bretagne, à côté du campus de l'université Rennes 2.

 

Inscriptions souhaitées par simple mail à : rozenn.milin@yahoo.com

Image en ligne

 

Pays celtiques et Afrique subsaharienne : l’oralité au secours de l’histoire

Journée d’étude organisée dans le cadre du DEC, avec le soutien deCELTIC-BLM et TEMPORA.

28 septembre 2022

Matin

9h30   Accueil

9h45 Introduction Cédric Choplin

10h00 

Florence Descamps (EPHE) :

« Les sources orales en histoire : enjeux, méthodes, perspectives »

10h45

Éamon O'Ciosain (Université de Maynooth, Irlande):

« La parole et les silences pour éclairer les périodes de crise en Irlande. »

11h30

Ibrahima Thioub (Université Cheikh Anta Dio, Dakar, Sénégal) :

« Comment entendre les voix inaudibles dans les traditions orales africaines ? »

12h15  Pause déjeuner

 

Après-midi

14h30

Éva Guillorel (Université Rennes 2, TEMPORA) :

« Utiliser la tradition chantée en breton pour documenter l’histoire de la Bretagne »

15h15

Jérémie Kouadio (Université de Cocody, Abidjan, Côte d’Ivoire) :

« Les langues autochtones, incontournables pour comprendre l’histoire de la Côte d’Ivoire »

16h00

Rozenn Milin (Université Rennes 2, CELTIC-BLM) :

« L’apport des sources orales sur un sujet controversé : le symbole en Bretagne, dans les autres pays celtiques et en Afrique. »

16h45

Conclusion Ronan Le Coadic

17h00

Clôture de la journée d’étude

NB : les conférences durent 30 minutes et sont suivies d’échanges de 15 minutes avec les participants