Modes d'emploi
Né en 1980, l'auteur du "Trésor" a fait des études de linguistique à l'université d'Orléans. Passionné par la mythologie, la fantasy, et la culture celtique, il a travaillé auprès d'enfants pendant 7 ans. Aujourd'hui, il est en reconversion professionnelle.

           Souvenez vous !

Nous avions laissé les héros à leur décision : « On devrait filer. On a déjà perdu assez de temps comme ça, » jugea Andar, se tournant vers les deux autres.

Voici la suite de leurs aventures...

            « Oui, merci, on sait, la reine est en danger, mais comment veux-tu qu'on la retrouve ? » demanda Aidon. « On ne sait pas qui l'a enlevée ni pourquoi. »

 

            « Non, tu ne comprends pas, » intervint Nevica. « Nous sommes tous en danger ! Si c'est Jemmia qui dérègle le temps, qui sait ce qu'elle risque de nous envoyer si sa situation se dégrade ? »

 

            « Des tornades, » proposa Andar.

 

            « Des tremblements de terre, des inondations, » ajouta Nevica.

 

            « Des sécheresses, » conclut Aidon, parvenant au même raisonnement que ses amis.

 

            « On doit la retrouver, et vite ! » résuma Andar.

 

            « Mais comment ? » se demanda Aidon d'un air désemparé.

 

            « Consultons ses enfants, » suggéra Nevica comme si c'était la solution la plus évidente du monde.

 

      *        

            Il faisait sombre, très sombre au fond de la grotte, et froid, très froid. Jemmia était vieille, très vieille et ses articulations lui faisaient très mal. La fée de la terre avait été trompée et jetée sans ménagement au fond de ce trou humide et malodorant par le démon Dohra.

 

            Dohra ne parlait pas. Elle n'avait même pas de visage, pas de forme. Dohra était une ombre, insidieuse. Elle se cachait en pleine lumière et sinfiltrait dans les recoins des âmes. Dohra ne voulait rien d'autre que ce que veulent tous les démons : le Mal.

 

 

            Jemmia connaissait bien Dohra. Elles avaient marché main dans la main depuis l'aube du monde. Dohra grandissait Jemmia et Jemmia apaisait Dohra. Deux faces d'une même pièce en perpétuelle recherche d'équilibre. Mais ces temps-ci Dohra tendait à vouloir prendre le dessus. Et Jemmia s'était laissé piéger. Il faut dire que la reine n'était plus aussi rapide que durant sa jeunesse. Satanés réflexes !

 

            Alors... »

à suivre.... 

Cette actualité est rédigée par

Ne rate plus un évènement près de chez toi,

Inscris-toi à la lettre WiKer !



©2020 Wiker - Tous droits réservés - CGV - Mentions légales