WiKer, le réseau qui bouge ton coin
Modes d'emploi
REPORTAGE. De nombreux agriculteurs ont renoué avec la petite graine de blé noir, dont l’histoire est intimement liée à celle de la Bretagne.

La farine de sarrasin, indispensable à la confection des galettes de blé noir – son autre nom –, que l'on écoule dans les crêperies et sur les marchés de Bretagne et de Navarre, aurait-elle pu venir à manquer en raison de la guerre en Ukraine ? 

« Pas vraiment, car le besoin en sarrasin en France est bien couvert par la production française"... Mais l'impact de la guerre a eu une influence sur l'offre et la demande, ce qui a généré une inflation sur les prix de la graine dans le monde. »

Et pour cause : la Russie (49,3 %) et l'Ukraine (5,4 %) fournissaient, à elles seules, plus de la moitié du marché mondial de blé noir avant le début du conflit