WiKer, le réseau qui bouge ton coin
Modes d'emploi
Le breton de l’île de Sein, tout à fait origininal, matiné d’expressions léonardes et Cornouaillaises a conduit Yann Riou et Pierre-Yves Kersulec à lui consacrer une bonne dizaine d’années de collectage.

La moisson est d’importance car l’usage de la langue est particulièrement vivace sur l’île. Ainsi on apprend qu’il y a deux mers à Sein : ar mor dehou (La mer de droite) au sud et ar mor c’hleiz (La mer de gauche) au nord