WiKer, le réseau qui bouge ton coin
Modes d'emploi
Le conseil des droits de l’Homme craint des «atteintes importantes aux droits humains des minorités linguistiques en France».

La France vient d’être reprise par l’ONU dans le traitement des langues régionales sur son territoire. Dans une lettre adressée au gouvernement français le 31 mai 2022, repérée par nos confrères de Ouest-France , le Conseil des droits de l’Homme des Nations unies revient sur la décision du Conseil constitutionnel du 21 mai 2021 de censurer certaines dispositions de la loi Molac, en faveur des langues régionales.