WiKer, le réseau qui bouge ton coin
Modes d'emploi
Nantes accueille jusqu’au 10 juillet la première édition des Jeux de Bretagne. L’occasion de faire le point avec Yves Averty, coordinateur de l’Agence culturelle bretonne, sur la progression de la conscience bretonne dans la capitale historique du duché.

Presse Océan : que vous inspire l’accueil par la ville de Nantes de la première édition des Jeux de Bretagne ?

Yves Averty : « Je suis très heureux qu’ils existent. Pour y être très impliqué via l’Agence culturelle bretonne, je peux constater que ça attire d’autres personnes et que ça crée un nouvel intérêt pour la culture bretonne. C’est une façon de dire que la Bretagne est variée, que sa culture est multiforme, avec, notamment, les sports traditionnels qui, comme tout, évoluent. »