Modes d'emploi
Interview de Judith Guitteny, praticienne en Shiatsu et accompagnement de la femme enceinte

Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

La pratique de sports intenses, un travail intellectuel scientifique prenant, mes émotions, j’ai compris que le fil reliant mon esprit et mon corps tirait. Les deux se dissociaient et mon écoute se perdait. J’ai souhaité réunifier tout l’être et le Shiatsu s’est présenté. Mon enthousiasme s’est déclenché en lisant un bref descriptif dont j’avais retenu :échange, bienveillance, corps.

Et finalement, la liste des qualités du Shiatsu est bien plus longue ! Accompagnement à la santé, toucher, émotions, ancrage, zen, respiration, anatomie, nature, alimentation…

J’ai commencé par des ateliers collectifs puis je me suis formée pendant 3 ans à l’Ecole de Shiatsu Do de Jacques Laurent à Paris pour obtenir le titre professionnel de spécialiste en shiatsu. J’ai complété ma pratique par des formations de massage californien, réflexologie plantaire… Des certifications avec Suzanne Yates (femmes enceintes, maternité), des congrès de spécialistes annuels...

Le Shiatsu m’a ouvert le monde de la médecine orientale. Je dis le monde car une vie ne suffit pas pour en faire le tour !

C’est une façon de voir l’être humain intégré dans son environnement, influencé par les saisons, modelé par ses émotions, avec notre santé au cœur de tout cela. Les principes décrits sont issus de l’observation depuis des millénaires.

Je pense que les occidentaux s’en sont éloignés mais avaient ce même instinct : « se faire de la bile », en avoir plein le dos », « se tourner la rate au court-bouillon ». Ces expressions font sens.

Nous ne sommes plus bien à l’écoute de notre santé et nous sommes rattrapés par nos modes de vie. Le Shiatsu permet à chacun de se retrouver et d’accompagner sa santé avec le toucher comme un puissant outil.

Autant de tableaux qu’il y a de personnes, cette diversité me permet de continuer à être dans la recherche.

De même qu’il y a autant de pratiques de Shiatsu que de praticiens, mon Shiatsu continuera d’évoluer. Je tiens à continuer l’échange avec d’autres spécialistes pour garder cette ouverture.

 

  • Depuis quand as-tu rejoint l'aventure Cap Couleurs ?

En septembre de cette année. J’adhère complètement au principe : échanges entre intervenants, découverte de différentes pratiques et praticiens du bien-être, les faire découvrir et les ouvrir à tous.

 

  • Peux-tu nous présenter ton activité d'indépendant(e) ?

Originaire du Japon, inspiré du massage traditionnel oriental, le Shiatsu agit par pressions avec le pouce ou les paumes de mains le long de méridiens et sur l’ensemble du corps. Il dénoue les tensions. Cela favorise la circulation des liquides organiques, la production d’hormones et l’assouplissement des tissus.

En libérant cette circulation d’énergie on agit sur le plan physique mais aussi émotionnel. Il favorise la détente et a des effets sur le sommeil, les problèmes digestifs, gynécologiques, dermatologiques, respiratoires…

Le Shiatsu accompagne aussi la femme enceinte.

Des études dans les hôpitaux pour montrer les effets du shiatsu sont en cours. Le souhait des spécialistes comme moi est de participer à sa notoriété et faire avancer sa reconnaissance. L’avancée se fait progressivement, certaines mutuelles acceptent maintenant de rembourser des séances.

La séance dure environ 1h30, allongé sur un futon, habillé d’une tenue souple.

 

  • Où exerces-tu ? 

Je reçois chez moi, à Bouvron.

Seules quelques séances sont maintenues au cabinet 321, route de Vannes à Saint-Herblain.

Pour tous vos rendez-vous ou renseignements, n'hésitez pas à contacter :

 

 

Judith Guitteny Association Kenkou Shiatsu

06 30 51 85 00 shiatsu.kenkou@yahoo.com

www.shiatsukenkou.com

Cette actualité est rédigée par

Ne rate plus un évènement près de chez toi,

Inscris-toi à la lettre WiKer !



©2020 Wiker - Tous droits réservés - CGV - Mentions légales