Modes d'emploi
Une seconde entreprise de concassage et de recyclage de matériaux souhaite s’implanter dans la zone de l’Érette à Héric. Pour éviter les nuisances, le conseil municipal a voté contre ce lieu d’implantation.

Une seconde entreprise de concassage et de recyclage de matériaux souhaite s’implanter dans la zone de l’Érette à Héric. Pour éviter les nuisances, le conseil municipal a voté contre ce lieu d’implantation.

L’entreprise SAS Landais souhaite installer une unité de concassage et de criblage de matériaux inertes dans la zone d’activité de l’Érette à Héric. Pour répondre à la demande de l’entreprise, la préfecture a lancé une consultation avant de prendre une décision. Cette demande fait l’objet d’une enquête publique.

Le projet prévoit l’installation d’une zone de concassage de matériaux inertes non dangereux, avec une station de transit desdits matériaux et de stockage avenue Clément-Ader.

Quelques élus font part de leur réserve, « au vu des désagréments (bruits, poussières etc.) déjà signalés par les riverains au sujet d’une activité similaire exercée par une entreprise voisine de la SAS Landais ».

Compte tenu de ces éléments, le conseil municipal a exprimé, à l’unanimité, un avis défavorable à la demande de l’entreprise Landais. Il s’interroge sur les risques de non-concordance entre les engagements du document administratif de départ et la pratique des activités au jour le jour.

Le maire précise « ne pas être hostile à cette activité de recyclage, mais que l’emplacement, pour ce type d’activité pour ces deux entreprises, n’est pas adapté ».

Un conseiller propose de rechercher un lieu de type carrière.

 

Le nombre de camions serait de l’ordre de 75 par jour

Ne rate plus un évènement près de chez toi,

Inscris-toi à la lettre WiKer !



©2020 Wiker - Tous droits réservés - CGV - Mentions légales