Modes d'emploi
L'écosystème de l’Association “Breizh 5/5” (#EcosystèmeBreizh5sur5) continue de s’enrichir. La situation au 8 juin 2022 : 88 communes auxquelles il faut ajouter le Conseil Régional de Bretagne...

Et si les 88 communes “Breizh 5/5″ irriguaient plus l’emploi en Bretagne que les 3 Métropoles bretonnes …

L'écosystème de l’Association “Breizh 5/5” (#EcosystèmeBreizh5sur5) continue de s’enrichir. La situation au 8 juin 2022 : 88 communes auxquelles il faut ajouter le Conseil Régional de Bretagne administrative, 358 panneaux et de nombreux partenaires culturels et économiques, sans compter tous les breton[ne]s qui s’affichent “Breizh 5/5″ !

A noter dans les dernières communes à rejoindre l’Association, le lien historique et culturel qui lie une commune de Loire-Atlantique avec une commune finistérienne. En effet, la commune de Batz-sur-Mer est historiquement liée à Landévennec : “en 945, le duc de Bretagne Alain Barbe-Torte, après avoir repoussé les Normands installés à Batz, en offre le territoire à l'abbaye de Landévennec qui y fonde un prieuré dédié à saint Guénolé. Les religieux qui s'y installent développent alors l'activité salicole de la paroisse, qui comprend les trèves du Croisic jusqu'en 1764, et du Pouliguen jusqu'en 1820.” (src Wikipedia + cf. bas de page)

Ainsi avec 516.000 habitants, la population des communes “Breizh 5/5″ est proche de celles des trois communes de Brest, Rennes et Nantes cumulées. 

En termes de Métropole, les communes “Breizh 5/5″ ont nettement dépassé la population de la métropole brestoise (210.000) ou rennaise (447.000) et se rapproche de celle de Nantes (647) !

image

Et en utilisant le concept d’Aire Urbaine * …

la population cumulée des aires urbaines “Breizh 5/5″ et des communes “Breizh 5/5″ non rattachées à une A.U., représente près de 1,9 million d’habitants ce qui :

  1. se rapproche du cumul des A.U. des 3 Métropoles bretonnes (2.020.000).
  2. dépasse largement le département le plus peuplé de Bretagne : La Loire-Atlantique (1.395.000)
     
  3. représente 42% de la population des 5 départements bretons.

Ces chiffres montrent très clairement que …

les communes “Breizh 5/5″ irriguent globalement bien plus l’emploi en Bretagne que les Métropoles !!!

Merci donc à tous les Maires et à leurs Conseils Municipaux “Breizh 5/5″ pour leur soutien, et surtout pour leur dynamisme et leur volonté de faire vivre leur territoire.

——————————————————————

* Définition INSEE : Une aire urbaine est un ensemble de communes, d'un seul tenant et sans enclave, constitué par un pôle urbain (unité urbaine) de plus de 10 000 emplois, et par des communes rurales ou unités urbaines (couronne périurbaine) dont au moins 40 % de la population résidente ayant un emploi travaille dans le pôle ou dans des communes attirées par celui-ci.

Pour nous contacter, une seule adresse : contact@breizh5sur5.bzh

——————————————————————

Liens historiques entre Batz-sur-Mer et Landévennec

(Information validées par les recherches de Gildas Buron, Directeur du Musée des Marais Salants à Batz-sur-Mer).

Fin de Xème siècle, l'île médiévale de Batz (bath Uenrann) , regroupant le Pouliguen, Batz et le Croisic est donnée, après les invasions scandinaves et normandes, par le dit BARBE TORTE (Duc Alain II) à l'abbé Jean, supérieur de  l'abbaye de Landévennec en remerciement de son action diplomatique auprès des normands. Dans cette charte, il apparaît que les religieux de Landévennec reçoivent la terre de Batz et la dîme de son vin. d'où l'existence de vignoble sur Batz !

A Batz il y a toujours eu des vignes  sans connaître l'ampleur ni le cépage. Les paludiers en cultivaient , mais pas seulement. 

Une étude sur le Manoir de TREMONDAIS à Batz, aujourd'hui disparu, rappelle que les terres adjacentes étaient plantées en vigne. L'étendue en est connue en 1638 et l'existence d'un "pressouer" est confirmée. Les citernes de Tremondais encore visibles, ont été construites vers 1638  en prévision d'y conserver la production de Manoir de Kerbouchard (ou de TREMONDAIS).

Citernes de Tremondais