Modes d'emploi
Les maires s’interrogent sur la réouverture de leurs écoles le 11 mai. À Drefféac, près de Pontchâteau, Philippe Jouny (SE) estime que les conditions et le cadre présentés par l’État ne permettent pas d’ouvrir.

Nous sommes dans la confusion la plus totale, souligne le maire de Drefféac, Philippe Jouny (SE). L’élu n’a pas encore décidé s’il allait rouvrir l’école de la commune le 11 mai. Elle accueille 230 élèves. J’ai alerté le préfet, confirme l’élu à Presse Océan. En l’état, les conditions et le cadre présentés par les autorités ne permettent pas d’avoir des conditions optimales pour rouvrir l’école. Nous attendons des règles claires sur la désinfection des locaux, la restauration scolaire, le périscolaire, les gestes « barrière »… Nous avons une multitude de questions. 
Philippe Jouny a adressé un questionnaire aux parents d’élèves afin de recenser leurs besoins :50 % d’entre eux ont déjà répondu. Nous attendons aussi plus d’informations, jeudi, de l’Inspection académique. La problématique de la réouverture de l’école va surtout se poser pour le 25 mai, quand tous les niveaux scolaires auront repris »,poursuit le maire de Drefféac.

La commune compte neuf classes. La cantine accueille 160 à 170 enfants le midi. La municipalité emploie quatre Atsem et onze personnes pour la restauration scolaire, précise le maire.Quatre personnes assurent le nettoyage des locaux. Nous avons travaillé sur la désinfection et estimé qu’il nous faudrait 12 à 15 personnes en plus », ajoute Philippe Jouny.

Ne rate plus un évènement près de chez toi,

Inscris-toi à la lettre WiKer !



©2020 Wiker - Tous droits réservés - CGV - Mentions légales