WiKer, le réseau qui bouge ton coin
Modes d'emploi
La langue romanche est une langue minoritaire en Suisse, mais reconnue officiellement. À l’occasion du Festival de cinéma de Douarnenez, dans le Finistère, elle dévoile ses spécificités tout en dressant des parallèles avec le breton.

Selon Gianna Olinda Cadonau, c’est par la production artistique et le plaisir de la langue que se trouve le secret pour faire vivre une langue minoritaire. « Il ne faut pas chercher à la faire vivre artificiellement. Les gens doivent avoir envie de parler le romanche, et que ce ne soit pas quelque chose de sacré mais, au contraire, d’accessible. »

Cette actualité est rédigée par