Modes d'emploi
Dans la cours du commissariat de police de La Baule, un hommage a été rendu, vendredi 30 avril, à la policière, victime d’un attentat à Rambouillet.

Alors que débutait la cérémonie d’hommage national présidée par le Premier ministre à la mémoire de Stéphanie Monfermé, le commandant divisionnaire Philippe Kerzulec, chef de service, et la commandante Marylène Leray, réunissaient dans la cour les effectifs du commissariat de police de La Baule pour une minute de silence en l’honneur de leur collègue, victime d’une attaque terroriste le 23 avril dernier, au commissariat de Rambouillet.

Les élus se sont associés à cet hommage : le maire de La Baule, Franck Louvrier, et son adjoint à la sécurité, Bruno Misset ; le maire du Pouliguen, Norbert Samama, et son adjoint à la sécurité, Alain Guichard, ainsi que Gatien Meunier, conseiller départemental.

Stéphanie Monfermé, 49 ans, mariée et mère de deux filles, a été nommée Chevalier dans l’ordre national de la Légion d’honneur et citée à l’ordre de la Nation. La médaille d’honneur de la police nationale et la médaille de la sécurité intérieure, échelon or, à titre posthume lui ont été décernées.

À La Baule, ils rendent hommage à la policière tuée

  •  
  •  
  •  
  •  

 

  •  

Ne rate plus un évènement près de chez toi,

Inscris-toi à la lettre WiKer !



©2020 Wiker - Tous droits réservés - CGV - Mentions légales